ARCHIVES ET SOURCES ...

Qu'est-ce que la Guadeloupe ?

Par Claire Simon, Cinéaste.

C’est le long d’un chemin doux et morcelé que Sylvaine Dampierre nous mène sûrement dans son Pays à l’envers. La Guadeloupe mentale, et terriblement réelle, incarnée par ceux qui la portent, qui l’habitent, et qu’elle tourmente.

 

La Guadeloupe, un pays à l'envers ?

Par Gilda Gonfier, auteure

Un pays ne se décrète pas, il se constate. C’est d’abord un espace cohérent au point de vue géographique, culturel, historique. C’est le cas de la Guadeloupe, un archipel de la taille d’une tête d’épingle à l’échelle du monde (1700 km2), mais forte de son identité

l

Travail Charnel

Par Jacques Mandelbaum (Le Monde)

Loin de l’actualité fiévreuse de la Guadeloupe, et pourtant pas si éloigné que ça, ce Pays à l’envers est avant tout un récit de quête des origines, à mi chemin du journal intime, du documentaire et de l’essai …

Rencontre (avec Jean Rouch)

Je n’avais jamais rencontré Jean Rouch, je l’avais croisé, écouté, mais je ne lui avais jamais adressé la parole … Mais la Guadeloupe m’offrait cette chance unique de rencontre : nous étions invités ensemble pour le mois du Doc 2003, pour parler de la « grande idée » de Jean Rouch: Varan.

Ici, là-bas (les dernières escales de Jean Rouch)

Sans altérité, pas de cinéma possible, la caméra n’est pas un miroir, mais un instrument de découverte, c’est en étranger qu’on aborde le monde, quand on le filme.

ITV Michel Rogers

GÉNÉALOGISTE

Nous les nègres on ne s’intéressait pas à ça, à commencer par moi, je ne savais pas qui j’étais. Je suis allé aux archives, j’ai recherché mes ancêtres paternels, maternels, ça m’a donné cette espèce de virus …

ITV LÉNA BLOU

CHORÉGRAPHE

Est-ce que le devoir de mémoire passe par l’expression corporelle ? Oui, car le corps est un réceptacle, comme si par une alchimie cellulaire le corps s’imprégnait, stigmatisait et à l’insu de la psyché, du corps pensant le corps physique inventait, tricotait, résiliait les douleurs et balisait l’avenir.